AccueilCarrière et parcours professionnel › Régime de protection sociale obligatoire des fonctionnaires

Régime de protection sociale obligatoire des fonctionnaires- 10/05/2012

En matière de maladie, le fonctionnaire en activité cumule des droits sociaux de deux natures distinctes : droits à congé maladie du statut général des fonctionnaires avec maintien total ou partiel de la rémunération, d’une part, et droits de son régime spécial de sécurité sociale avec l’octroi de prestations en espèces de sécurité sociale, d’autre part. Dans tous les cas, ce sont les employeurs publics qui versent ces prestations en auto-assurance.

En vertu de leur régime spécial de sécurité sociale, les fonctionnaires en activité bénéficient de prestations au moins égales à celles prévues par le régime général de la sécurité sociale. Selon que le montant du traitement à verser, en application des droit statutaires ou du régime général de sécurité sociale, est plus avantageux pour le fonctionnaire, son administration lui verse soit exclusivement le premier, soit le premier assorti d’une indemnité différentielle qui porte son montant au niveau du second (ex : cas des parents de trois enfants à charge qui passent à demi-traitement).

En outre, dans le cas où un agent ne peut bénéficier de l’un des congés de maladie prévu par l’article 34 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984, mais remplit les conditions d’ouverture de droit fixées par le code de la sécurité sociale, il peut percevoir des indemnités journalières maladie.

    .


Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr France.fr

© Ministère de la Décentralisation, de la Réforme de l'État et de la Fonction publique - 80 rue de Lille 75007 Paris