AccueilCarrière et parcours professionnelCessation de fonction › Abandon de poste

Abandon de poste- 04/08/2011

Le fonctionnaire qui abandonne son poste est considéré comme ayant renoncé aux garanties qu’il tient du statut.

Il peut donc être radié des cadres sans observation d’une procédure disciplinaire.

L’abandon de poste est régi par la circulaire du premier ministre du 11 février 1960.



Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr France.fr

© Ministère de la Décentralisation, de la Réforme de l'État et de la Fonction publique - 80 rue de Lille 75007 Paris