AccueilStatut et rémunérations › Rémunérations

Rémunérations- 12/01/2015

Revalorisation des rémunérations

Revalorisation des rémunérations des fonctionnaires de catégorie C et B  à compter du 1er janvier 2015

Le 31 janvier 2014, une série de textes avait modifié la carrière des fonctionnaires de catégorie C et B des trois versants de la fonction publique. Cette modification s’accompagnait de la revalorisation de la grille indiciaire des fonctionnaires de catégorie C et des deux premiers échelons de la carrière des fonctionnaires de catégorie B.

Ces textes prévoyaient une seconde revalorisation à compter du 1er janvier 2015. Celle-ci se présente de manière uniforme. L’indice majoré de chaque échelon de la grille indiciaire de la catégorie C est majoré de 5 points, ce qui représente une augmentation nette annuelle pour chaque agent de 276 euros.

En conséquence, les indices de rémunération des quatre premiers échelons ainsi que ceux du 6e et du 10e du premier grade de la catégorie B sont également réévalués.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La rémunération des fonctionnaires, dans ses différentes composantes, est définie, comme l’ensemble des règles de gestion de leur carrière, à partir de dispositions statutaires et réglementaires fixées par la puissance publique, et ne relève pas d’une logique de négociation collective comme dans le secteur privé.

Elle constitue un élément majeur de la dépense publique et il appartient donc aussi à l’administration d’en réguler l’évolution au regard de préoccupations d’intérêt général.

Pour autant, une pratique dynamique de la gestion des ressources humaines dans le domaine des rémunérations justifie d’en faire un élément important du dialogue social et d’une approche partagée, ce qu’au demeurant le statut général prévoit : l’article 8 de la loi de 13 juillet 1983 spécifie : "les organisations syndicales de fonctionnaires ont qualité pour conduire au niveau national avec le Gouvernement des négociations préalables à l’évolution de la détermination des rémunérations...".


Chiffres clés


En 2012, un agent de la fonction publique de l’État a perçu en moyenne un salaire net mensuel de 2 465 euros par mois.

Entre 2011 et 2012, le salaire net augmente de 1,2 % en euros courants. Compte tenu de l’inflation (+ 2,0 % en 2012), le salaire net diminue de 0,8 % en euros constants par rapport à 2011


Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr France.fr

© Ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique - 80 rue de Lille 75007 Paris