AccueilArchives des communiquésMarylise Lebranchu - 16/05/2012 au 31/03/2014 › À La Réunion, Marylise Lebranchu signe une convention créant 1000 emplois d'avenir et fait le point sur la prise en compte de l'outre-mer dans les grands chantiers de son ministère

À La Réunion, Marylise Lebranchu signe une convention créant 1000 emplois d'avenir et fait le point sur la prise en compte de l'outre-mer dans les grands chantiers de son ministère- 09/07/2013

Saint-Denis de La Réunion, 09 juillet 2013

Marylise Lebranchu, Ministre de la réforme de l'État, de la décentralisation et de la fonction publique, a poursuivi son déplacement, entamé samedi matin, en revenant à La Réunion, après une visite de 24 heures à Mayotte.

Samedi 6 juillet, à son arrivée à La Réunion, la Ministre avait débuté son déplacement par un entretien avec le député Patrick Lebreton, auquel le Premier ministre a confié une mission relative aux moyens de mieux faire profiter les ultramarins des emplois créés sur leur territoire. M. Lebreton, qui remettra son rapport au Premier ministre début septembre, a livré à la Ministre les premières orientations de son travail.

Samedi, elle avait également rencontré des jeunes bénéficiaires de contrats emplois d'avenir à l'ancien hôtel de ville de Saint-Denis en présence du maire, Gilbert ANNETTE, avant de s'envoler pour Mayotte.

Aujourd’hui, de retour à La Réunion, Marylise Lebranchu a parrainé la signature d'une convention d'engagement État / Région permettant la création de 1000 emplois d'avenir. A cette occasion, la ministre a rappelé que l'avenir de la jeunesse est la priorité absolue du Gouvernement, et a insisté sur le rôle du service public dans la construction de cet avenir : "notre devoir est de redonner des perspectives aux Francais, et d'abord aux jeunes, qui sont encore plus touchés que les autres par le chômage." Elle a mis en avant, outre les emplois d'avenir, les contrats de génération, en incitant les acteurs locaux à y avoir recours.

La Ministre s'est ensuite rendue à l'Université de La Réunion, où elle a prononcé un discours sur les trois piliers de son ministère devant les parlementaires, les élus et les acteurs socio-économiques réunionnais.

Sur la décentralisation, elle a assuré que le projet de loi de modernisation de l'action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, qui sera discuté à l'Assemblée Nationale à partir du 16 juillet après avoir été adopté par le Sénat, prend en compte les spécificités institutionnelles des régions monodépartementales, notamment en termes de composition des Conférences Territoriales de l'Action Publique.

Concernant la fonction publique, Marylise Lebranchu a redit, après s'être entretenue avec les organisations syndicales locales, qu'il serait dangereux de remettre en cause la sur-rémunération en période de crise, et a fait le point sur les différents chantiers lancés dans le cadre de l'agenda social (prévention des risques psycho-sociaux, parcours professionnels, carrières et rémunérations).

Enfin, s'agissant de la modernisation de l'action publique, la Ministre a déclaré que "pour le citoyen, l'action publique est unique, elle doit donc former un ensemble cohérent, efficace, au service de tous". Elle a fait le constat qu'à La Réunion, comme dans la plupart des autres départements et régions de France, la croissance des responsabilités des élus locaux s'était parfois faite au détriment de la lisibilité et d'une articulation efficace des actions respectives de l'État et des collectivités territoriales.

La réforme de la décentralisation et l'ambitieuse démarche de modernisation de l'action publique lancées par le Gouvernement ont justement pour objectif de clarifier les rôles de chacun et d'évaluer l'ensemble des politiques publiques pour bâtir une action publique plus proche des citoyens, plus efficace et moins coûteuse.



Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr France.fr

© Ministère de la Décentralisation, de la Réforme de l'État et de la Fonction publique - 80 rue de Lille 75007 Paris