Direction générale de l'administration
et de la fonction publique
 
Rechercher dans « Les grands dossiers » :
 

L’égalité des chances

La promotion de l’égalité de traitement et de l’égalité des chances est un objectif que la fonction publique doit se fixer, conformément aux exigences de promotion sociale, d’intégration et de cohésion par le travail, de manière à être représentative de la société qu’elle sert.

En ce sens, elle a entrepris un certain nombre d’actions qui se déclinent comme suit.

Tout d’abord la signature le 2 décembre 2008 par le ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, le secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique et le président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) d’une charte pour la promotion de l’égalité dans la fonction publique.

En outre, le Gouvernement s’est engagé depuis plusieurs années dans une bataille pour l’emploi. La fonction publique y prend sa part en cherchant à améliorer l’accès à l’emploi public soit par la création d’aides à la préparation aux concours de la fonction publique grâce aux allocations pour la diversité dans la fonction publique, soit en permettant à des jeunes peu qualifiés d’accéder à un parcours de formation par alternance, qui, à l’issue d’une période de douze à vingt-quatre mois, permet de déboucher sur un emploi de titulaire en catégorie C, sous réserve de vérification des conditions d’aptitude, le PACTE, Parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et de l’Etat.

Depuis 2008, la fonction publique a entamé une réflexion suivie d’un plan d’action afin de faire évoluer les modalités du recrutement par concours et de les moderniser : la révision générale du contenu des concours (RGCC).

S’agissant de la situation des personnes handicapées, la loi du 11 février 2005 a créé le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique(FIPHFP), dont l’action devrait permettre, à terme, de satisfaire à l’obligation d’emploi de 6% de personnes handicapées et également de renforcer les indicateurs statistiques permettant de mieux évaluer le respect de l’obligation d’emploi.

Enfin, concernant la situation des femmes et des hommes dans l’administration, les femmes occupent 59% des emplois des trois fonctions publiques et 62% des emplois civils. Ces dernières années, on assiste à une féminisation croissante des fonctions publiques avec le maintien toutefois de la spécialisation selon les sexes des différents métiers et la permanence de la sous-représentation des femmes au sein de l’encadrement supérieur même si leur part tend à augmenter dans les emplois de direction en administration centrale.

 
© Ministère de la Fonction publique - 101 rue de Grenelle 75007- Paris cedex 07
Informations légales - Nous écrire - Archives - Statistiques