Projet d'attractivité de la fonction publique française dans les territoires financés par l'Union européenne

Autres pages | Publié le 04 janvier 2023 | Mis à jour le 04 janvier 2023

L’enjeu du renforcement de l’attractivité de la fonction publique est partagé par un grand nombre d’États, notamment au sein de l’Union Européenne. Mais il a pris une dimension particulièrement stratégique en France depuis plusieurs années.

Le 14 septembre 2021, Nathalie Berger, directrice de l’appui aux réformes des États membres de la Commission européenne, et Elsa Pilichowski, directrice de la Gouvernance publique à l’OCDE et leurs équipes, ont lancé le projet "attractivité de la fonction publique française dans les territoires".

Ce projet, financé par l’instrument d’appui technique (IAT), durera 2 ans et s’inscrit dans les grandes priorités de la DGAFP. Il doit permettre d’objectiver les facteurs d’attractivité dans les territoires, en lien avec 4 Les plates-formes régionales d’appui interministériel à la GRH (PFRH) pilotes (Grand Est, Ile-de-France, Normandie, Hauts-de-France) en :

  • éclairant le diagnostic de l’attractivité ou du déficit d’attractivité de la fonction publique dans les territoires français ;
  • se dotant d’une vision prospective, notamment par comparaison avec le secteur privé et d’autres administrations à l’international, sur de meilleures pratiques et actions à mettre en place ;
  • contribuant aux recommandations stratégiques et opérationnelles pour un meilleur pilotage de l’attractivité de la fonction publique dans les territoires.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et Abonnez-vous à notre lettre d’information