Développer l’hybridation et la multimodalité grâce à la formation en ligne

Autres pages | Publié le 14 novembre 2022 | Mis à jour le 26 décembre 2023

L’hybridation de la formation et le développement de la multimodalité sont un moyen efficace pour former plus, mieux et plus longtemps, les agents publics et constituent une priorité de la politique interministérielle de formation.

L’hybridation de la formation et le développement de la multimodalité sont des enjeux de la formation professionnelle, parce qu’elle favorise le développement des compétences par la diversification des façons de se former et d’apprendre.

Le Schéma directeur de la formation professionnelle tout au long de la vie des agents de l’État 2021-2023 fixe des objectifs forts d’hybridation de la formation et de développement de la multimodalité, et prévoit également le déploiement de méthodes et d’outils permettant de mieux tenir compte des situations de travail et des facteurs personnels qui concourent au développement des compétences.

Les réflexions sur le Cadre d’usage de la formation professionnelle à l’ère du numérique ont permis de définir ce que recouvre l’hybridation pour la fonction publique. En effet, une action de formation professionnelle est hybride lorsqu’elle associe, dans le cadre d’un parcours pédagogique cohérent, les différentes modalités de formation permettant d'acquérir des connaissances et des compétences :

Dans ce cas, l’agent se forme à une date et pour une durée prédéterminée, à l’occasion d’un regroupement physique dans un même lieu.

Dans ce cas, l’agent se forme depuis un poste informatique intégrant, le cas échéant, des échanges en ligne avec une communauté d’apprenants.

Dans ce cas, l’agent se forme dans le cadre d’une activité professionnelle avec des périodes itératives de mise en situation et de réflexivité.

Une action de formation professionnelle peut être également multimodale lorsqu’elle associe différentes modalités pédagogiques pour agencer et coordonner des séquences d’apprentissage :

  • transmissif et collaboratif
  • synchrone et asynchrone
  • individuel et collectif
  • dirigé et autodirigé
  • formel et informel.

LeL’offre de formation du programme Mentor accompagne les ministères dans l’atteinte de ces objectifs par la mise à disposition d’une offre de services numériques à l’état de l’art, la constitution d’une offre de formation mutualisée et, enfin, la mise en œuvre d’un dispositif de formation et d’accompagnement des professionnels de la formation.

Pourquoi hybrider la formation et développer la multimodalité ?

L’hybridation de la formation et le développement de la multimodalité permettent à l’appareil de formation de l’État de s’inscrire dans une logique d’efficience caractérisée par :

Elle est rendue possible par une conception et une scénarisation pédagogique avancée, aboutissant à la construction d’un parcours de formation articulant les différentes modalités de formation, présentielle, à distance et en situation de travail, et les différentes modalités pédagogiques entre elles. La recherche de la modalité la plus adaptée à l’objectif visé est le but des concepteurs pédagogiques.

Il est obtenu par effet démultiplicateur où chaque équipe de formateurs propose une déclinaison de la formation contextualisée et adaptée à un public spécifique. Le découplage entre conception pédagogique mutualisée et mise en œuvre locale permet aux équipes de terrain de se focaliser sur l’accompagnement des agents.

La formation devient compatible avec le temps nécessaire aux apprentissages, à l’expérimentation dans le cadre d’une situation professionnelle et enfin au retour d’expérience et à l’évaluation des acquis. Les contenus de formation restent accessibles sur un temps plus long pour répondre aux besoins immédiats qui peuvent survenir dans le cadre de situations professionnelles.

L’individualisation et la différenciation sont rendues possibles par la diversification des parcours de formation proposés. L’agent prend part à son propre développement professionnel en identifiant le parcours adapté à ses objectifs, ses capacités, son niveau d’autonomie et d’autodétermination, mais également ses contraintes professionnelles.

Elle facilite la confrontation de points de vue, la résolution de problématiques et la production collective d’outils professionnels visant à favoriser l’émergence d’une intelligence collective, qui pourra ensuite déteindre sur les collectifs de travail. Selon les cas, l’émergence de communautés professionnelles hybrides est de nature à favoriser les apprentissages.

Elle est rendue possible par l’intégration, dans le parcours de formation, d’une expérimentation et d’un retour d’expérience qui favorise l’acquisition et l’évaluation des compétences dans le cadre des activités de travail. Ainsi, l’approche par les compétences incite les concepteurs pédagogiques à s’orienter vers l’identification et la résolution de problématiques professionnelles.

Quel est le rôle du numérique pour l’hybridation et la multimodalité ?

La formation en ligne recouvre un ensemble d’environnements d’apprentissage dont une des principales propriétés est d’utiliser les technologies multimédia et l’internet pour faciliter l’accès à des ressources et des services éducatifs.

Ces environnements intègrent des outils logiciels qui permettent la gestion et le suivi d’une formation, l’accès à des ressources pédagogiques médiatisées, des possibilités technologiques d’interactions synchrones et asynchrones, de travail et de collaboration à distance ou encore de production et de partage de contenus.

À titre d’exemple, la plateforme interministérielle Mentor intègre plusieurs outils :

Ils permettent d’organiser des temps de regroupement synchrones de différentes natures : séances de travail en petits groupes autour d’une problématique professionnelle, conférence par un expert sur un thème donné, tutorat, etc.

Ils offrent aux concepteurs pédagogiques un moyen simple pour proposer aux agents des activités interactives : vidéo interactive, scénarios à embranchement, mots croisés, quiz, etc.

Ils permettent aux agents, en passant par l’écrit, de livrer leur réflexion aux regards de leurs pairs, de s’accorder sur une posture professionnelle à adopter et, au final, de proposer une synthèse qui permet au formateur de capitaliser sur les échanges passés.

Ils facilitent la co-construction, la mutualisation et par conséquent la mise à disposition de productions collectives.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et Abonnez-vous à notre lettre d’information