Égalité femmes-hommes : la fonction publique réaffirme ses engagements

Actualité | Publiée le 08 mars 2023 | Mise à jour le 03 novembre 2023

Représentant 20 % de l’emploi en France, la fonction publique se doit d’être exemplaire en matière d’égalité professionnelle, de façon à favoriser la cohésion sociale et à être représentative de la société qu’elle sert.

Trois mesures en faveur de l'égalité femmes-hommes

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le Gouvernement a annoncé le déploiement d’un plan interministériel pour l’égalité entre les femmes et les hommes (2023-2027).

Grande cause des deux quinquennats du Président de la République, ce plan s’articule autour de quatre grands axes :

  • la lutte contre les violences faites aux femmes ;
  • la santé des femmes ;
  • l’égalité professionnelle et économique ;
  • la culture de l’égalité.

Trois mesures sont notamment à souligner pour la fonction publique :

  • un index égalité sera mis en place dès cet été pour pointer, corriger et sanctionner les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes ;
  • concernant les primo-nominations de femmes à des postes d'encadrement supérieur et dirigeant, l’objectif est rehaussé à 45% contre 40% actuellement ;
  • dès 2024, le jour de carence sera supprimé en cas d’arrêt maladie pour fausse couche.

En savoir plus

Les chiffres clés de l’égalité dans la fonction publique

Saviez-vous que les femmes représentent 63% des agents publics ? Davantage que le secteur privé, la fonction publique est particulièrement féminisée. C’est d’autant plus vrai dans le secteur des soins (78% de femmes), mais ça l’est également dans la fonction publique territoriale (61%) et la fonction publique de l’État (57%).

Au travers du prisme des femmes qui exercent dans la fonction publique, vous trouverez dans ce carrousel d’infographies des chiffres clés. Sont donc à retrouver les chiffres de l’emploi dans la fonction publique (les effectifs notamment), le recrutement, les rémunérations, l’organisation du temps de travail… avec un focus égalité professionnelle.

L'égalité femmes-hommes dans la fonction publique : Chiffres clés

Sur 100 agents publics, 63 sont des femmes.

Qui sont-elles ? Où travaillent-elles ? Quel est leur rythme de travail ?

La moyenne d'âge des femmes de la fonction publique est de 44 ans.

 

Dans le publique, le secteur des soins est le plus féminisés.

Répartition selon le sexe en France en 2020

63% de femmes dans la fonction publique dont :

  • 78 % de femmes dans la FPH
  • 61 % de femmes dans la FPT
  • 57 % de femmes dans la FPE

46 % de femmes dans le secteur privé

Les femmes sont moins présentes dans les emplois de direction.

La part des femmes dans la fonction publique par catégorie hiérarchique en France en 2020.

  • Catégorie A+ : 43 % de femmes
  • Catégorie A : 67 % de femmes
  • Catégorie B : 52 % de femmes
  • Catégorie C : 64 % de femmes

Les femmes sont davantage diplômées du supérieur que les hommes.

Part des agents diplômés de l'enseignement supérieur selon le sexe en France en 2020.

Ensemble de la fonction publique :

  • 56 % d'agents diplômés chez les femmes
  • 51 % d'agents diplômés chez les hommes

FPE

  • 82 % d'agents diplômés chez les femmes
  • 66 % d'agents diplômés chez les hommes

FPT

  • 34 % d'agents diplômés chez les femmes
  • 26 % d'agents diplômés chez les hommes

FPH

  • 49 % d'agents diplômés chez les femmes
  • 60 % d'agents diplômés chez les hommes

Les admis au concours de la FPE sont majoritairement des femmes.

Part des femmes recrutées dans la fonction publique de l'État par concours en 2020 :

  • 62 % pour le concours externe
  • 56 % pour le concours unique
  • 71 % pour le 3ème concours

Dans la fonction publique, 3 femmes sur 10 travaillent à temps partiel.

Part des femmes et des hommes à temps partiel dans la fonction publique en 2020.

Ensemble de la FP :

  • 31 % des femmes travaillent à temps partiel contre 12 % des hommes

FPE :

  • 34 % des femmes travaillent à temps partiel contre 12 % des hommes

FPT :

  • 33 % des femmes travaillent à temps partiel contre 11 % des hommes

FPH :

  • 25 % des femmes travaillent à temps partiel contre 14 % des hommes

Dans les ministères, presque tous les congés parentaux sont pris par des femmes.

Dans la FPE, les femmes représentent 95% des agents en congé parental dans les ministères en 2020.

La DGAFP met également à votre disposition une fiche synthétique de ces données chiffrées (sous un format téléchargeable, prêt à imprimer).

Voir toutes les infographies

« Nous devons diffuser une culture de l’égalité femmes-hommes qui soit contemporaine et qui nous fédère »

Retrouvez le témoignage d’Hélène Fernandez, haute fonctionnaire en charge de l'égalité des droits entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations aux ministères de l'écologie, de l'énergie, des territoires et de la mer.

Elle décrit son parcours, son engagement et ses convictions, ainsi que son rôle dans l’élaboration et le suivi du plan d’action égalité professionnelle de ses ministères.

Hélène Fernandez s’est engagée dans cette mission avec la conviction que la fonction publique devait être exemplaire et qu’il n’y aurait pas de développement durable sans égalité femmes-hommes.

Avertissement :
Si vous rencontrez des difficultés pour visionner cette vidéo, elle est également disponible sur notre chaîne Dailymotion

En juillet 2021, le congé paternité est passé de 14 à 28 jours

Pour permettre au second parent de créer un lien d’attachement avec l’enfant, mais aussi pour mieux répartir les tâches au sein du couple, la durée du congé paternité a été allongée. En juillet 2021, elle est ainsi passée 14 à 28 jours. Pour le père de l’enfant ou la personne en couple avec la mère, cette période se compose de 3 jours de congé de naissance auxquels s’ajoutent 25 jours de congé paternité (dont 4 obligatoires).

Vous retrouverez dans ce carrousel d’infographies les modalités de ce dispositif (nombre de jours, étapes de la demande,… ) ainsi que les chiffres de la prise de ces congés dans les ministères.

Participez à la table ronde "Lutte contre le sexisme, un défi pour nos collectifs de travail"

Cette table ronde organisée par la Cour des comptes permettra de faire l’état des lieux de la situation dans plusieurs secteurs (fonction publique, sport, société civile), et d’identifier les leviers d’action à privilégier pour combattre encore davantage ces agissements à tous les niveaux. Nathalie Colin interviendra à cette occasion.

Consultez le programme

Inscrivez-vous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et Abonnez-vous à notre lettre d’information